Histoire de la Baguette Poisson-perroquet

baguette magique bleue
Aquarelle A3 encadrée : A découvrir ici

La Baguette Poisson-perroquet

Un jour de pluie sans nuage - vous savez ces gouttes de pluie qui tombent même quand le soleil rayonne -, une jeune personne déterminée et enjouée ramassait les feuilles devant sa maison. Elle trouvait toujours plus accueillant d’avoir une entrée époussetée et nettoyée. Elle se servait de son balai comme d’un instrument un peu magique pour faire que sa maison puisse recevoir chacun de la meilleure des manières. Non pas qu’elle fut trop pointilleuse en matière de ménage, mais la sensation de rendre propre son foyer, même un peu, pour la venue des gens qu’elle aimait la rendait heureuse.
Au même moment, un personnage haut en couleur dont les traits du visage semblaient plus se rapprocher du poisson-perroquet que d’une forme humaine se dirigeât vers le petit portillon. Il était vêtu d’une longue robe bleu nuit et faisait signe de sa main droite, indiquant certainement un problème qui le tourmentait. La jeune personne s’avança et ne tarda pas à découvrir le sujet de sa difficulté. Il tenait dans son autre main un balai en très mauvais état. Peut-être avait-il servi à de multiples tâches se dit-elle. Et le manche se serait cassé à force d’avoir été employé. Dans tous les cas, l’Homme poisson semblait tracassé. Et voyant le balai, simple mais flambant neuf, il hésita et lui dit.
   - Je dois retrouver au plus vite un membre de ma famille à qui j’ai fait une promesse. Il me faut un balai et je n’ai rien à donner en échange.
La jeune personne s’avança étonnée. Mais devant son regard bouleversé, elle n’hésita pas et le lui tendit.
   - Je ne comprends pas bien l’utilité qu’il pourrait avoir pour vous. Mais prenez. Mon balai n’a toujours servi que pour être utile aux personnes que j’aime. Il aura certainement encore plus de valeur avec vous.
L’Homme poisson regarda la jeune personne. Puis il tendit à son tour un petit objet.
   - Prenez. Ma baguette a toujours servi pour être utile aux personnes que j’aime. Mais elle aura certainement encore plus de valeur avec vous.
Enfourchant son nouveau balai, l’Homme poisson s’envola, laissant sur le devant de sa maison le jeune homme - car il était homme -, la baguette à la main, tournant dans sa main l’objet aux tons bleutés qui affichait en quelques lettres argentées « B-R-A-V-O-U-R-E ».

Mon Charme By Myriam